Geranium robertianum L.

Géranium Herbe-à-Robert

Géraniacées (Cronquist et APG III)

 

 

Description:

Plante annuelle ou bisannuelle, velue-glanduleuse, souvent rougeâtre, à odeur fétide; tiges de 10-50 cm, fragiles; feuilles triangulaires-pentagonales, palmatiséquées, à 3-5 segments pétiolulés et pennatifides; fleurs rouges, roses ou blanches; pédoncules biflores, plus longs que la feuille; sépales dressés, resserrés au sommet, mucronés, velus-glanduleux, non ridés en travers; pétales entiers, 2 fois plus longs que le calice, à onglet très long et glabre; étamines à filets glabres, à anthères rouges; carpelles glabres ou pubescents, ridés. Plante polymorphe.

Floraison d'avril à septembre.

Habitats:

Haies, murs, bois, dans toute la France et en Corse.

Applications:

En Europe, le géranium robert est peu employé en phytothérapie. On l'utilise parfois comme le géranium américain (G. maculatum), comme astringent ou pour soigner les plaies. Cette plante mériterait de faire l'objet de recherches approfondies.

Constituants:

Le géranium robert contient des tanins, un principe amer, des traces d'huile essentielle et d'acide citrique.